Rechercher
  • loreedesgypsy

Un-possible : j'ois!

Ce mois passé m’a donné l’occasion de célébrer 2 naissances.

Celle tout d’abord de Maestro, magnifique poulain né chez nous.

Et puis la mienne, encore. Re-Naissance.


J’observe cela et je m’émerveille facilement de ce poulain si pétillant, si vivant, beau, doux et drôle !

Chaque instant de sa vie peut provoquer en moi un SouRire. Observer, nous relier à la Nature si puissamment et simplement vivante …


Il y a peu, une de mes juments témoignait à un confère que c’est la qualité de mon regard qui lui permet de grandir ! Oui !

Le regard que nous portons sur le monde qui nous entoure l’impacte directement, participe à le façonner aussi.

Alors plus que jamais, porter notre attention sur la Joie, oser la Joie ! Il n’est pas toujours facile de la trouver au 1er regard. Mais oser la chercher, accepter qu’elle se cache partout et que je suis capable de la déceler. Oser tourner notre regard, l’ouvrir à ce que nous pensions impossible.

Et cultiver la Joie sous toute météo. Précisément pour créer ce champ d’impossible. Exactement pour laisser naître une nouvelle réalité, une nouvelle façon d’être au monde, donner vie à d’autres solutions.


Pour reprendre une citation lue récemment : "La joie s’acquiert. Elle est une attitude de courage. Être joyeux n’est pas une facilité, c’est une volonté. " Gaston Courtois

Re-naître c’est aussi cela : chaque jour, chaque matin, chaque moment, choisir ce que je laisse vivre en moi et ce qui doit mourir. Choisir de laisser aller une certaine version de moi-même, pour oser vivre autre chose, oser incarner une version de moi-même qui me plaît davantage, me correspond mieux ici et maintenant, et me mets en joie, quelque soit la météo « extérieure ». Et faisant cela je peux observer régulièrement, souvent, le ciel autour de moi changer, se dégager, de nouvelles idées et solutions se présenter pour égailler mon paysage extérieur aussi.


En ce mois d’avril où pointe le printemps malgré tout, que ce qui germe en nous soit ce bel élan de Joie et d’Amour, ce goût de renouveau pétillant qui s’incarne un petit peu plus chaque jour.


Je ne changerai pas le monde, mais me « changer », m’ouvrir pas à pas à moi-même me permet d’observer un monde nouveau.


Oser cultiver la Joie sous toute météo, et créer ce champ d'un-possible !

ValéRie



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout